Environnement

Le service de l’environnement élabore la planification régionale de la gestion des matières résiduelles sur l’ensemble du territoire de la MRC et assure la mise en œuvre des Plans de gestion des matières résiduelles auxquels elle est assujettie visant l’atteinte des objectifs du gouvernement du Québec. La MRC accompagne les municipalités locales dans la mise en œuvre des différentes mesures qui y sont inscrites, procède à la reddition de compte auprès des différents ministères et assure le suivi des contrats de service relatifs à la gestion des matières résiduelles dans ses champs de compétences.

Le service de l’environnement met également en œuvre des initiatives visant l’atteinte des objectifs du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques du gouvernement du Québec.

Matières résiduelles

La MRC est responsable de la collecte, du transport et de la valorisation des matières recyclables et de la valorisation des résidus verts et alimentaires sur le territoire. Elle administre également le Réseau des écocentres de la région.
Pour en savoir plus, consultez la section :

Projets en cours

Implantation de la collecte des résidus alimentaires

Depuis l’automne 2018, les municipalités de la MRC ont commencé à offrir un service de collecte porte-à-porte des résidus alimentaires par bac roulant de 45 litres. La MRC est responsable de la valorisation de ces matières et de l’application du contrat de réception, de tri, de valorisation et de retour de compost par la firme GSI Environnement. Les municipalités sont quant-à-elles responsables de la collecte et du transport des résidus alimentaires ainsi que de la gestion des bacs et du suivi de ces contrats. La campagne de communication « Du bac à la terre » ainsi qu’une trousse d’outils de communication ont été développées par la MRC et mises à la disposition des municipalités. La MRC a également développé un outil d’aide au tri des matières résiduelles, Tricycle.

Pour plus d’information, veuillez communiquer avec Anne Fortier, agente de développement en environnement au afortier@mrcvs.ca ou 450 455-5753, poste 2261.

Projet-pilote de collecte intelligente des matières résiduelles

La MRC a entamé un projet pilote de collecte intelligente des matières résiduelles de quelque 2 000 unités d’occupation sur le territoire en collaboration avec la municipalité de Sainte-Marthe et la ville de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot (NDIP). L’objectif principal de ce projet est de recueillir des données statistiques sur le taux de présentation du bac de recyclage. Cette démarche permettra à la MRC de réviser et d’optimiser le mode de facturation, actuellement calculé selon le nombre de portes desservies, en vue d’économies potentielles lors du renouvellement du contrat de collecte des matières recyclables en 2020.  

Dans le cadre du projet, les données sur la collecte des déchets domestiques des municipalités participantes seront recueillies (même s’il s’agit d’une compétence municipale), puisque celles-ci sont intimement liées à la performance de la gestion des matières résiduelles.

Pour accompagner la MRC et ses municipalités dans ce projet, un mandat a été donné à la firme d’expert Enviro-R-Cube. Les résultats du projet seront présentés au conseil de la MRC d’ici la fin de l’année 2019.

Pour plus d’information, veuillez communiquer avec Julie Labelle, agente de développement en environnement au jlabelle@mrcvs.ca ou 450 455-5753, poste 2260.

Optimisation de la collecte des matières recyclables du secteur des industries, commerces et institutions (ICI) du territoire

L’objectif est de détourner une plus grande quantité de matières recyclables de l’enfouissement en élargissant la desserte de la collecte régionale au secteur des ICI. La MRC veut s’assurer que tous les petits ICI, c’est-à-dire ceux qui produisent des quantités assimilables au secteur résidentiel, soient desservis par la collecte régionale et que les plus gros ICI possèdent un service de collecte de matières recyclables. Pour en savoir plus, rendez-vous au www.mrcvs.ca/citoyens/entreprises/.

Pour plus d’information, veuillez communiquer avec Anne Fortier, agente de développement en environnement au afortier@mrcvs.ca ou 450 455-5753, poste 2261.

Inventaire des gaz à effet de serre

La MRC entame le pas dans la lutte aux changements climatiques en participant au programme Partenaire dans la protection du climat (PPC) de la Fédération canadienne des municipalités. En devenant membre du PPC, la MRC s’engage à atteindre les cinq étapes du programme en élaborant un inventaire de gaz à effet de serre (GES), en établissant des objectifs de réduction des GES réalistes et atteignables, ainsi qu’en élaborant et en mettant en œuvre des plans d’action locaux et des mesures tangibles pour réduire les émissions.

L’échéancier du projet s’échelonne sur 5 années :

Étape 1 (complété)Inventaire GES : collecte des données auprès des municipalités et élaboration d’un inventaire régional – 2017

Étape 2 (en cours) – Objectif de réduction : Établissement et adoption d’un objectif de réduction des GES – 2018

Étape 3Élaboration des plans d’action : Élaboration de plans d’action locaux pour les 23 municipalités et un plan régional – 2018-2019

Étape 4 – Mise en œuvre et suivi des plans d’action : 2019-2020

Étape 5 – Surveillance des progrès et présentation des résultats : 2021

Pour plus d’information, veuillez communiquer avec Julie Labelle, agente de développement en environnement au jlabelle@mrcvs.ca ou 450 455-5753, poste 2260.

Cours d’eau

L’équipe des cours d’eau s’assure du bon écoulement des eaux sur le territoire de la MRC, axé sur la sécurité des personnes et des biens. Elle veille à faire respecter la réglementation régissant les matières relatives à l’écoulement des eaux des cours d’eau de la MRC et à planifier la gestion de l’ensemble des cours d’eau sous sa compétence.

La MRC de Vaudreuil-Soulanges est la première MRC au Québec à avoir adopté une réglementation régionale sur les cours d’eau en 2000. Elle fut également la première MRC à limiter le taux de ruissellement qui entre dans un cours d’eau en provenance d’un projet résidentiel ou commercial. De plus, en 2006, lors de l’adoption de la Politique relative à la gestion des cours d’eau, la MRC a instauré une méthode avant-gardiste de financement des travaux en établissant une facturation par bassin versant, pondérée par des critères géographiques, unique auprès des MRC du Québec.