Vous êtes ici

Deux pôles logistiques en Montérégie pour développer l’économie québécoise

Mardi, 22 Août 2017
Français

Les MRC de Vaudreuil-Soulanges et de Marguerite-D’Youville saluent le projet de loi 85 et demandent au gouvernement et à l’opposition de tenir compte de leurs propositions

 

Vaudreuil-Dorion, le mardi 22 août 2017 – ​Les MRC de Vaudreuil-Soulanges et de Marguerite-D’Youville unissent leurs voix pour saluer le projet de loi 85 et pour marquer l’urgence d’intervenir afin de freiner l’exode des entreprises vers les pôles logistiques qui sont en place à l’extérieur de la province et de consolider le rôle du Port de Montréal comme porte d’entrée principale pour le Midwest américain.

Le projet de loi 85 vise l’implantation de deux pôles logistiques et d’un corridor de développement économique aux abords de l’autoroute 30, ainsi que le développement des zones industrialo-portuaires de la région de Montréal telles que celle de Contrecœur-Varennes. La commission parlementaire de la semaine dernière visait à obtenir les propositions et réactions des parties concernées face à un projet révisé.

Les deux MRC, identifiées dans le projet de loi pour l’implantation de pôles logistiques, ont présenté leur vision commune ainsi que leurs recommandations concernant ces pôles lors des travaux de la Commission de l’aménagement du territoire, les 15 et 16 août derniers. Leurs mémoires respectifs sont d’ailleurs disponibles sur le site de l’Assemblée nationale.

Le pôle logistique de Vaudreuil-Soulanges (les Cèdres)

Porte d’entrée du corridor de commerce Ontario-Québec, à l’ouest de Montréal, Vaudreuil-Soulanges s’étend sur 855 km² jusqu’à la frontière avec l’Ontario. C’est par cette région que transitent 80 % de tous les échanges commerciaux du Québec. À l’échelle nord-américaine, rares sont les sites qui donnent accès aux deux transporteurs ferroviaires canadiens principaux, et ce, à travers deux lignes de chemin de fer à voies doubles connectées directement sur les autoroutes 20, 30 et 40. La position géographique de la municipalité des Cèdres, en lien avec ces infrastructures, lui confère donc une force d’intermodalité pour les entreprises à vocation logistique. La MRC de Vaudreuil-Soulanges s’intéresse d’ailleurs à la logistique depuis plus de 15 ans et s’assure de concerter les parties prenantes sur son territoire. Le projet a d’ailleurs été revu à la lumière des commentaires et préoccupations du milieu.

 

Le pôle logistique de Contrecœur (MRC de Marguerite-D’Youville)

Situé à proximité des futures installations du nouveau port de transit de conteneurs de l’Administration portuaire de Montréal, qui possède une banque de terrains de plus de 470 hectares, ce pôle logistique aura l’avantage d’établir une liaison entre quatre modes de transport de marchandises (maritime, ferroviaire, routier et aérien avec l’aéroport de Saint-Hubert). Localisé au cœur du Québec manufacturier, il permettra particulièrement à ce secteur de profiter de nouveaux liens commerciaux découlant de l’entrée en vigueur de l’accord de libre-échange avec l’Europe, grâce à la disponibilité qu’offrira l’arrivée de plus de 1 millions de conteneurs dans la phase 1 de la mise en place de ce nouveau terminal par le Port de Montréal.

À propos de la MRC de Marguerite d’Youville

La MRC Marguerite-D’Youville regroupe six municipalités : Calixa-Lavallée, Contrecœur, Saint-Amable, Sainte-Julie, Varennes et Verchères. Disposant d’une économie très diversifiée (métallurgie, énergie, recherche, manufacturier léger et agriculture), elle bénéficie de l’un des plus haut taux d’activité au Québec pour une population totale de près de 82 000 personnes. Par l’intermédiaire de son Service de développement économique, la MRC intervient dans ces différents secteurs d’activités tout en faisant la promotion de projets innovants telle la mise en place d’une plateforme intermodale de transport de marchandises, en plus d’offrir du soutien à l’entrepreneuriat. Pour plus d’information, visitez le www.margueritedyouville.ca.

À propos de la MRC de Vaudreuil-Soulanges

La MRC de Vaudreuil-Soulanges regroupe 23 municipalités sur son territoire de 855 km² qui s’étend de l’Île-Perrot jusqu’à la frontière ontarienne. Dirigée par son préfet, monsieur Jean A. Lalonde, la mission de la MRC vise la concertation, la planification ainsi que la gestion de l’aménagement et du développement de son territoire selon les principes de développement durable. Son rôle de chef de file et de rassembleur auprès des principaux intervenants du territoire facilite la coordination d’actions régionales selon quatre sphères : la planification, le développement, les services aux municipalités et les services aux citoyens. Les maîtres mots de la MRC sont planifier, concerter et agir. Pour plus d’information, visitez le www.mrcvs.ca.